Matinale du 28 mars 2024 « La résidence Cadélac et le foyer Bel Orient, une offre d’habitat en évolution au service des personnes en situation de handicap sur le territoire de Loudéac»

L’Udaf 22 a eu le plaisir d'accueillir le 28 mars 2024, Monsieur BRIENT, Directeur Adjoint du Service Habitat Loudéac de l’Adapei Nouelles Côtes d’Armor.

L’Udaf 22 a accueilli Jean Jacques BRIENT, Directeur Adjoint du Service Habitat Loudéac de l’Adapei Nouelles Côtes d’Armor, en présence d’une vingtaine de participants sur « La résidence Cadélac et le foyer Bel Orient, une offre d’habitat en évolution au service des personnes en situation de handicap sur le territoire de Loudéac ».

Monsieur BRIENT a débuté par un état des lieux des offres existantes sur le secteur de Loudéac, à savoir le foyer de vie Bel Orient de Hémonstoir et les résidences Cadelac 1 et 2 et rue des Combattants situées sur la ville de Loudéac. Le foyer Bel Orient dispose de 22 appartements en Foyer de Vie, 2 appartements en foyer d’accueil médicalisé, 3 places en accueil de jour et une place en accueil temporaire. Les foyers d’hébergements de Loudéac proposent à eux trois 40 studios ou appartements et un logement d’accueil temporaire sur le site de la rue des combattants.

Le foyer de vie Bel Orient est installé dans un cadre rural agréable mais isolé et sans transport en commun. De plus, le bâti est inadapté à l’accueil de personnes en situation de handicap. Aujourd’hui, le manque d’attractivité du modèle « foyer » pour les travailleurs en ESAT peut être un risque pour sa survie.

La population dans les foyers a une moyenne d’âge de 47 ans, 22 personnes hébergées sur 43 ont plus de 45 ans, dont 2 ont 60 et 61 ans. 28 résidents travaillent à temps partiel, ou ne travaillent plus soit plus de 82%. En maintenant l’organisation actuelle, pour les 5 ans à venir, 15 personnes pourraient quitter le foyer du fait de leur âge et/ou de leur réorientation.

Forte de ces différents constats, l’Adapei Nouelles s’est interrogée sur des évolutions dans son organisation. Le nouveau projet prévoit la fermeture du foyer de vie Bel Orient et le redéploiement des habitants vers les résidences Cadelac 1 et 2. Ce redéploiement sera complété par la construction dans la ville de Loudéac d’un petit habitat collectif et d’un habitat diffus avec comme impératif de garantir des loyers accessibles aux travailleurs en ESAT.

L’accompagnement serait réalisé par une équipe mobile pluridisciplinaire au service des personnes. Cette équipe serait composée d’éducateurs spécialisés, de moniteurs éducateurs, d’aides médico-psychologiques, de maitresses de maison, de surveillants de nuit et d’agents techniques encadrés par la cheffe de service habitats inclusifs de Loudéac.

Ce nouveau projet, en partenariat avec l’Ehpad, la Mairie de Loudéac, l’institution médico-éducatif et les établissements médico-sociaux du secteur, permettra de dissocier l’habitat de l’accompagnement, d’avoir différents professionnels pour les différentes interventions, tout en assurant la sécurité des résidents et en garantissant leur liberté individuelle.

Il n’y a plus de limite d’âge dans les foyers de vie, les personnes peuvent être accueillies dès leur 20ème anniversaire. Ce projet pourra répondre à la problématique des jeunes sortants de l’Aide Sociale à l’Enfance avec une orientation en Foyer de vie.

M. BRIENT conclut en indiquant que ce nouveau modèle d’habitat évolue en même temps que les personnes. Il favorisera la fluidité du parcours résidentiel et permettra d’offrir aux personnes hébergées des prestations en fonction de leurs besoins.

Inscrivez-vous à nos prochaines matinales

Pour aller plus loin